Pin's revival 2

 
Il y a peu de temps encore je pensais qu'un éventuel renouveau du pin's, dans l'estime et l'engouement populaire déjà vécus, passerait par les grandes manifestations sportives comme la Coupe du monde de Football ou les Jeux Olympiques. Mais il n'en fut rien, le pin's resta en léthargie jusqu'à aujourd'hui, mais il donne ces derniers temps les premiers signes de frémissement d'un réveil.
C'est toute une génération nostalgique des années 80/90 qui, grâce aux réseaux sociaux et à la fièvre communicante exacerbée, se tourne résolument vers toutes les formes d'expression que sont les codes vestimentaires, le tatouage, et tous les vecteurs d'images que proposent les innovations technologiques.
Le pin's trouve bien naturellement sa place parmi les patches, les stickers, les coques de portables, les flyers, et tout le décorum de nos objets usuels.
Le pin's pourrait donc faire un retour fracassant pour peu que les étincelles médiatiques mettent le feu à ces tonnelets de poudre. Consultez les cinq sites ci-dessous en cliquant dessus pour obtenir quelques preuves de ce que j'avance.

 Pin somaniaque 300

 Pr2 strike gently

 Pr2 inner decay

  Pr2 indian express

 Pr2 grassroots

 Pr2 racked

 Super pollo 350

 
Le récent doublement de fréquentation du PIN'S MUSEUM est aussi assez troublant, manifestement un nouveau public s'intéresse à l'objet de notre passion, la production de pin's modernes, plus actuels, séduira les nouvelles générations et donnera un "coup de jeune" à cette collection.
Le marché du pin's sur Internet se porte très bien, c'est une catégorie d'articles très attractive et très consultée. On peut simplement déplorer que les vendeurs n'écartent pas toujours des articles invendables par leur manques de qualité et de pertinence marchande.
Il serait souhaitable d'éliminer maintenant les cohortes de pin's laids dont les médiocres aspects se sont très souvent assortis de tirages monstrueux. Ces déchets de la production pin's ont la vie dure et traversent le temps contre tout attente, peu de gens se résolvent à les renvoyer à leur juste place : le pilon.
Cette accumulation est préjudiciable à la réputation de l'objet qui reste souvent confiné dans le statut de petite breloque publicitaire.

 

Après une trentaine d'années d'expérience on pourrait s'attendre de la part des collectionneurs à un peu plus de discernement pour défendre le meilleur et condamner la médiocrité à l'oubli. C'est un appel que je lance à vous tous, amis collectionneurs, triez, sélectionnez, écrémez, éliminez, et faites la promotion de ce qui restera, le vrai cœur de vos collections.
Et puis portez vos pin's, sortez les de vos vitrines, rendez les à leur terrain de jeu favori : la rue. En les rendant vivants vous susciterez quelques envies, des convoitises qui pourraient ranimer la flamme de ces jeux médiatiques.



Le dauphine podiums

 

Date de dernière mise à jour : 03/11/2018