BALLARD

 
Je sais que quelques uns de mes visiteuses et visiteurs déplorent mon silence autour d'un fabricant qui a ses fans : BALLARD. La découverte récente d'une pièce rare et ancienne me permet de rompre cette omerta que j'assume totalement, étant donné le peu d'attirance que je développe pour ces productions.
BALLARD présente quelques particularités qui le disqualifie à mes yeux. L'entreprise est une adepte exclusive de l'émail de synthèse sur zamac, ses réalisations n'ont pas la finesse, l'originalité et la légèreté de son principal concurrent : ARTHUS BERTRAND, et ses thèmes de prédilection ne sont pas les miens.

Quelle ne fut donc pas ma surprise de mettre la main sur une très belle pièce EGF portant la signature jusqu'alors honnie. Cette découverte d'ordre paléontologique fait la preuve d'une brève mais talentueuse émergence de la marque dans le cercle fermé des grands maîtres de l'émaillage grand feu. Le pin's est forcément assez ancien, une des premières tentatives de cette start-up qui abandonnera très vite ce mode de fabrication pour adopter celui qui constitue son ADN.

Les fouilles que j'exerce inlassablement me permettent de reconstituer peu à peu l'histoire du pin's moderne, une histoire brève mais intense qui a subit de grandes mutations en peu de temps. BALLARD ne fait pas exception à la règle en passant par la case EGF à ses débuts. 
C'est donc avec joie et satisfaction que je fais entrer, pour la deuxième fois, ce fabricant dans le Pin's Museum, en récompense de ses mérites précoces. Pour rappel, la première fois fut consacrée à la présentation de la série REPONSE A TOUT dont l'importance et la singularité ne pouvait pas être occultées.
 

 
Ballard 3

 
Ballard 2

 

Ballard 1

Date de dernière mise à jour : 06/08/2019