L'œuf du serpent

BERLIN 1936

 
Olympiade de berlin 1936



La représentation de la porte de Brandebourg, symbole de la capitale allemande et apologue des victoires prussiennes, donne une note militaire incongrue à un objet de nos jours porteur de gaité. L'iconographie olympique précoce cherchait à restituer le coté antique et solennel  de l'évènement, par la suite les rendez-vous olympiques devinrent plus festifs et promoteurs d'un idéal pacifique universel.
Cet ancêtre du pin's olympique est une des dernières expressions de l'olympisme d'avant-guerre, son contexte historique trouble et annonciateur de lendemains sombres en fait une pièce émotionnellement très chargée.
 

 
L'insigne historique s'aventure quelquefois du coté obscur en tant que témoin de son temps. Même l'Olympisme, sanctuaire sacré des valeurs morales humaines, est entaché pour sa onzième célébration mondiale à Berlin, en 1936, par son dévoiement à des fins de propagande par le parti nazi émergeant.
Cette broche d'époque, en émail grand feu d'unique couleur crème, affiche une symbolique austère et rigide évoquant plus les jeux du cirque romains que les réjouissances sportives universelles instaurées par les grecs.

 

Olympiade de berlin 1936 dos

1938, naissance des industries VOLKSWAGEN

 
Autre broche contemporaine de la précédente, mais beaucoup plus explicite. Le parti nazi exerçait sans retenue une propagande intensive visant à mettre en exergue les développements sociaux et industriels à mettre à son actif.
En 1937, Ferdinand PORSCHE, à l'initiative du Front allemand du travail dirigé par Adolf HITLER, crée la marque automobile VOLKSWAGEN, "la voiture du peuple", dont la "type1", appelée Käfer en Allemagne, sera la première émanation.
Cette auto, fabriquée jusqu'en 2003, sera mondialement célèbre sous le nom de Coccinelle dont elle évoque les formes et battra tous les records de production.

 
Grundsteinlegung vw 1938

 
Grundsteinlegung vw 1938 dos


​La broche commémore la date officielle, mai 1938, de la fondation du groupe industriel VOLKSWAGEN.
Le bandeau inférieur en fait mention, la pièce est en métal embouti brut, la vue de trois-quart profil de cet alter ego de la FORD T est quelque peu rallongée comme le trahissent la dimension de portière et la longueur de toit. Le tout est surmonté d'une croix gammée en arrière plan, inscrite dans un engrenage, symbolique pesante qui annonce les lendemains qui déchantent.
Inutile de se répandre en explications, l'objet est suffisamment éloquent et constitue malheureusement un témoin historique important dont on se serait bien passé.

 


< A G R A N D I R >

 
Volkswagen logo evolution


Evolution du logo VOLKSWAGEN dans le temps

 




< A G R A N D I R >

 
Vw 9


Cet insigne a connu une version mise en couleur qui lui donne, si c'était possible, un surcroît d'épouvante.

Vous trouverez ci-dessous une galerie de documents photographiques d'époque qui replace bien la naissance de la Coccinelle dans son contexte.
Le coté badin et même quelquefois enfantin de certaines scènes est assez incongru vis à vis de la sombre histoire en marche. On a du mal à imaginer des comportements humains chez ces dictateurs xénophobes sanguinaires.

De même qu'il est difficile de réaliser la naissance et l'enfance d'une des automobiles les plus populaires et sympathiques de l'histoire, très éloignée de son origine familiale.

 
< A G R A N D I R >

 
< A G R A N D I R >

 
< A G R A N D I R >

 
< A G R A N D I R >

 
< A G R A N D I R >

 
< A G R A N D I R >


 

 
< A G R A N D I R >

Date de dernière mise à jour : 11/01/2020