Salon MUSICORA

 
Voici un pin's que les amateurs croisent régulièrement sur l'itinéraire de leurs recherches, il est bon de s'arrêter sur cette belle pièce EGF, pour l'attractivité de son visuel et surtout pour sa qualité de fabrication.

Le salon MUSICORA est un rendez-vous incontournable pour tous les musiciens instrumentistes puisqu'il propose annuellement une belle vitrine du meilleur de la production des luthiers et facteurs d'instruments de musique. Une institution qui a fêté sa 28ème édition en avril 2017, dans la Grande Halle de La Villette à Paris.

Comme il est fréquemment rencontré, ce pin's évènementiel, promoteur d'une manifestation récurrente, a fait l'objet de réédition périodiques pour chaque occurrence annuelle.
La version blanche MUSICORA 88 est celle de la première édition du salon, l'original en quelque sorte. Le visuel est déjà achevé et sera repris intégralement en ne subissant qu'un changement de couleurs.


 

 Musicora 88 5

 Musicora 88 4



La finesse de découpage de la matrice et la qualité du polissage débouchent sur une précision de détails rarement atteinte. Les partitions et les textes de taille très réduite sont néanmoins parfaitement lisibles, de petites touches de couleur rouge se logent dans de minuscules alvéoles sans polluer le blanc immaculé du fond.
Du très grand art, à l'image de la virtuosité des artisans participant à ce salon de l'excellence, ce pin's est au diapason de son sujet.
Il est également remarquable par la constance de ce niveau de qualité pendant toute la période d'émission de ces pièces. Signées © PARIS au dos, elles ne révèlent pas l'identité de leur fabricant pourtant très méritant.

 



Musicora 88 3




Musicora 88 2

 Musicora 91

 


Seule la version grise de l'édition 1991 présente une faiblesse parmi les réalisations de cette belle série. La mention MUSICORA 91 est sérigraphiée en fuchsia et donc subit quelques outrages avec le temps.
La sérigraphie est une méthode bon marché pour réactualiser un pin's dans ses éléments variables, elle n'a malheureusement pas la même pérennité que l'émaillage cloisonné. Très fragile, elle se détériore par les frottements et manipulations auxquels le pin's est le plus souvent exposé.
Les responsables n'ont d'ailleurs pas réitéré l'expérience et sont revenu aux premières dispositions puisque les versions ultérieures reprennent les bonnes habitudes.
 

 

Musicora 90 1


En 1990, 1992 et 1993 les couleurs vives seront à l'ordre du jour. La portée musicale se détache en gardant un fond blanc et le petit coeur rouge, ton sur ton, se fait plus discret en 1990.
Ces pièces de belle taille ( 40 mm ) font partie des fleurons du pin's de musique classique. Une thématique assez confidentielle car s'adressant à une population discrète peu démonstrative. On trouve beaucoup de représentations d'instruments de musique mais peu d'émissions motivées par des manifestations évènementielles.
MUSICORA est donc une des expressions par le pin's les plus représentatives de la passion mélomane.

 

Musicora 93 1

Musicora 92 3

 

La première version 1988 de ce pin's était donc signée © PARIS, la seconde de 1989 porte une signature assez connue qui justifie le style et la qualité de cette série : LMI.
De 1990 jusqu'en 1993 les quatre émissions successives ne recevront aucune estampille au dos.
Il faut attendre 1994, puis 1995, pour retrouver une gravure de matrice au nom de ORKIDEE revendiquant les deux dernières réalisations de la série.
Malgré tous ces changements d'exécutants l'ensemble est resté très homogène dans son niveau de qualité et sa présentation, le fait est suffisamment rare pour être souligné.

La version 1992 particulièrement belle avec son émaillage bleu lamé.

 

Musicora 88 94 2



Vue d'ensemble de cette belle série EGF orpheline de sa version 1989 jamais rencontrée jusqu'à aujourd'hui. Qu'en est-il exactement à ce propos ? Le salon a-t-il interrompu sa promotion par le pin's en 1989 pour la reprendre en 1990 ? S'agit-il d'un très petit tirage le rendant assez rare ? Je laisse pour l'instant ces questions en suspend en attendant d'en apprendre plus.


 

Mardi 16 octobre 2018

 
Le mystère de la version 1989 du pin's MUSICORA est enfin éclairci.
J'ai eu le grand plaisir de le découvrir à Saint-Amand Montrond, lors du dernier salon qui s'est tenu les 7 et 8 octobre derniers.
Cette mouture 89 existe bel et bien, dans une livrée bleue éclatante, dont le tirage doit être assez confidentiel étant donnée la difficulté de croiser sa route.
La prestigieuse signature LMI au dos rend la découverte encore plus édifiante.
Voici donc la série MUSICORA complète avec ses 7 éléments, elle aura vécu de 1988 à 1994 avec une régularité métronomique bien conforme à son sujet.
Inutile de vous dire que la réunion de cet ensemble est une entreprise qui requiert patience, éveil, constance et beaucoup de chance. Le résultat en vaut la chandelle, c'est une des plus belle série émail grand feu qu'il soit possible de constituer.


 

 Musicora 89

Lundi 14 octobre 2019

 
< A G R A N D I R >



 


Le salon du pin's de Saint-Amand Montrond 2019 m'a permis de découvrir cette huitième version de 1995 du Salon MUSICORA remettant en question certaines affirmations que j'avais pu faire.
L'histoire éloignée du pin's nous réserve encore beaucoup de surprises de ce genre et il convient d'être prudent et circonspect dans toutes les conjectures que l'on peut déployer à son sujet.

L'édition 1995 du Salon MUSICORA porte l'effectif de sa série de pin's annuels à 8 unités avec cette émission analogue à celle de 1994 mais en fond noir cette fois.
On remarquera cette qualité EGF assez tardive, les organisateurs ont su conserver une belle unité de présentation dans le temps, restant fidèles à leur premiers choix quand tout le monde passait à l'émail de synthèse sur zamak depuis 1993.
Je pense qu'il s'agit de l'ultime émission de cet ensemble, le pin's a connu ses dernières heures fastes en France cette année là et a perdu son pouvoir de communication élargi.


< A G R A N D I R >

Date de dernière mise à jour : 20/11/2020